Staub, 100 ans d'Histoire

1906 : CRÉATION DE L'ENTREPRISE STAUB

L'activité commença dans un modeste atelier de 20 m², en 1906, à Sartrouville tout d'abord, puis à Paris, dans le 17e arrondissement. L'outillage se composait alors seulement d'une forge et d'un tour.

1938 : NAISSANCE DU 1ER MOTOCULTEUR STAUB, LE PP3
PP comme « passe-partout »

Premier de la série, le motoculteur PP3 (5 ch.) marqua un net progrès. Il eut un grand succès commercial en s'imposant parmi la concurrence, et établit solidement la réputation de la marque Staub. Ce fut le début de l'aventure qui porta la société Staub au rang de première place des constructeurs français.

Après la guerre, Staub déménagea boulevard de Verdun, à Courbevoie, suite à son développement. La firme domina le marché du motoculteur durant les années 1950-1970. Leurs motoculteurs faisaient partis des meilleurs en terme de labour.

1967 : DÉCENTRALISATION DE LA PARTIE FABRICATION A CHAMPAGNÉ

Outre les célèbres motoculteurs PP, entre 1985 et 1990, Staub construisit trois appareils mono-roue dont un transformable et un motoculteur « léger », le PPX. Ce sera le point de départ du nouveau développement des motoculteurs professionnels Staub : les séries 8000 et 9000.

Outre les célèbres motoculteurs PP, entre 1985 et 1990, Staub construisit trois appareils mono-roue dont un transformable et un motoculteur « léger », le PPX. Ce sera le point de départ du nouveau développement des motoculteurs professionnels Staub : les séries 8000 et 9000.

2003 : INTÉGRATION DE LA MARQUE STAUB AU PORTEFEUILLE DE MARQUE DU GROUPE EMAK

Le 1er juillet 2003, le groupe international Emak fit l'acquisition de Staub avec ses plans et ses brevets. Le groupe confia le développement de la marque à sa filiale Emak France.

AUJOURD'HUI

Le siège de Staub se situe à Rixheim, en Alsace, et fait travailler 5 usines : 3 en France et 2 en Italie.

100 ans après la création de Staub, plus de 300 revendeurs spécialisés diffusent les motoculteurs et tondeuses Staub.